Categories

Vous aimerez peut-être

A Propos d'Agnès


Brunette

Moi c'est Agnès, 29 ans et à l'origine de ce blog.
Rédactrice web avec plus d'une corde à mon arc, je m'implique totalement dans la gestion de ce blog et de ma chaîne youtube, sans cesse à la recherche de nouveaux looks à partager et produits à tester. Suivez moi dans mon cheminement vers une autre façon de consommer : bio, écolo, minimalisme seront les mots d'ordre pour 2016 !

Newsletter



Facebook


Instagram


Journal de pousse : le retour!
Je reviens faire le bilan un an après avoir tout coupé !
#journaldepousse #hair #haircare #youtubeusebeauté #youtubeuse #blogeuse #bblogger #instabeauty #lafrenchlife #hairgrowth #unandepousse
Ca fait un bail que je n
Il fait chaud sur le blog... On parle lingerie avec la superbe marque @barbara_lingerie pour les petits et grands bonnets! 
#caliente #lingerie #underwear #fashionblog
Hey guys! Ne manquez pas l
J
Les petits plaisirs #aromazone #haircare #bodycare #organic #bio #beauty
03/07/2016
Quand on se sent coincé dans sa créativité

Quand on se sent coincé dans sa créativité

Bonjour mon blog, comment vas tu ?

Cela fait un moment que je n'ai pas partagé de vidéo ici (et donc sur Youtube) et il faut que je te dise, c'est parce que je n'y arrivais plus.

Je suis arrivée à un stade où j'ai l'impression d'être enfermée dans une boîte trop petite et je vais t'expliquer pourquoi :

J'aime l'image, la photo, la vidéo, le cinéma. J'aime jouer et j'aime faire de jolies choses, créer des histoires.

Pour tout te dire, ma première chaîne Youtube était constituée de sketchs, que je pense remettre au goût du jour d'ailleurs. Mais à l'époque je n'avais vraiment pas assez de temps pour m'en occuper.

Je vais donc t'expliquer mon cheminement, mon rapport avec ce syndrôme de l'imposteur et comment cela affecte et affectera mon travail.

Se sentir coincée

 

J'habite un endroit très, très isolé et je travaille seule sur mes vidéos. Je me suis donc résolue à utiliser un format de vidéo simple : "facecam" comme dit :
Je me filme devant un fond (bleu à l'occasion) et je parle et je joue un peu. Mais tout cela reste très sommaire et on est loin du niveau artistique auquel j'aspire.

Je trouve ça assez frustrant car, même si j'aime ce que je fais, je sais que j'ai pas lâché mon potentiel. Je sais que je sais faire mieux que poser une caméra sur un pied et parler devant. En plus de ça j'ai conscience que ce format n'est pas ce que je fais de mieux. C'est pas ça qui me laisse exprimer ma créativité.

Quelle impasse quand faire ce qui te plait au final n'est pas faire ce qui te plait !

J'avais donc très envie de changer, d'oser... en bref...

Innover

 

La première fois que je suis un peu sortie des sentiers battus, c'était avec ma vidéo CV pour Cosmopolitan.
J'avais mon Blond pour me filmer et tout ça s'est un peu fait en impro, mais ça m'a fait tellement de bien !

 J'aimais bien la possibilité d'insérer du comique de situation par exemple, ça ouvrait des portes !

Et puis j'ai de nouveau tenté le sketch avec ma parodie des youtubeurs célèbres. Ca a été un vrai challenge puisque je faisais un dialogue avec moi même, j'ai donc du bosser le côté technique de l'incrustation etc, ce qui m'a demandé énormément de travail pour juste quelques secondes d'images. 

Ca m'a asez découragée même, je ne vois que les défauts de cette vidéo, les côtés pas-pro. Et pourtant mes proches et notamment mon frère et ma soeur lui ont donné un accueil très favorable ! 

Dans le même style mais sans contraintes techniques d'incrustation, j'ai joué avec la parodie.
Que ce soit avec la parodie de pub fitness, très caricaturale mais amusante - ou de la parodie de pub pour le chocolat avec la semi-sweet de Too faced, j'aime beaucoup ce format qui permet de dénoncer avec humour : C'est ludique tout en permettant de réaliser aussi des choses artistiques.

Je me suis rendue compte qu'avoir des attentes élevée pouvait tout aussi bien donner des ailes que nous clouer au sol.

Et puis j'ai quand même tenté autre chose. Avec ma fable de la robe bustier, je me suis vraiment fait plaisir : de la poésie, de l'image, de l'art en quelque sorte... J'ai vraiment atteint le niveau que je voulais pour ma chaîne en terme de qualité visuelle.
Je me suis éclatée à le faire (et je pense continuer en une mini-série de fables sur des thèmes féminins), mais ça m'a fait drôle parce que j'ai perdu énormément d'abonnés.

Doute, te revoilà..

Toutes ces expériences, peu importe leur degré de réussite, m'ont montrées que si je faisais des efforts, si j'osais tenter sans avoir peur d'échouer, j'allais me permettre de m'améliorer et de m'épanouir.

Et pourtant, à chacune des ces vidéos, j'hésitais à les supprimer au moment de la mise en ligne.

Complètement tétanisée par la peur. 

Chaque fois, j'ai tenu bon, je me suis lancée, dans le vide.

 

Saisir les opportunités

Mon dernier saut dans le vide date d'hier.

Il y a deux jours, j'ai vu que la chaîne Youtube Inernet sortait un deuxième "Guest Off".

Apparte : Si vous ne connaissez pas cette chaîne, je vous la conseille. Elle fait vraiment partie de mon top 3 de chaînes youtube. C'est peut être bien ma chaîne préférée d'ailleurs. 
Inernet, c'est de l'humour absurdement délicieux. Ca me rappelle les Nous ç Nous, Jean Dujardin et Bruno Salomone à leur apogée !

 

Le Guest Off, c'est un skech (sans T) à compléter. Et pour le gagnant, l'immense honneur de participer à l'un de leurs skech lors d'un tournage sur Paris.

Oh joie, oh bonheur suprême ! Je n'ai vraiment pas hésité longtemps avant de participer.

Demander de l'aide

Pourquoi? Parce que je me rends compte que la solitude, le travail en solo, nous amène souvent dans des impasses : manque d'inspiration, impression de tourner en rond, vision plus étroite aussi.

C'est toujours plus facile de créer à plusieurs et de rester inventif et diversifié !

Je me suis rendue compte que, sans à aller jusqu'à avoir des auteurs, un peu "d'input" extérieur ne ferait que du bien à ma chaîne Youtube.

J'ai donc décidé de contacter des gens, des amis, des proches et de leur demander des idées, des thèmes. Je crois aussi que j'ai besoin de me rapprocher du monde des vivants :D

 

Je vous présente ici la vidéo que j'ai réalisé pour Inernet. 

Si elle vous plaît, n'hésitez pas à lui mettre un pouce bleu (celui qui va vers le haut ^^) pour me donner une chance de remporter le "prix du public" et prendre le train vers Paris pour une expérience dont je rêve.

 

 

Vous remercier

 

Et puis en fait je voulais aussi vous remercier. 

Parce que même si chaque jour je subis le poids du "syndrôme de l'imposteur" et que j'ai l'impression que ce que je fais est nul, et bien il y a toujours l'un d'entre vous pour me remonter le moral !

Ce qui est incroyable c'est que parfois en 5 minutes de temps je peux passer de la confiance  suprême à l'envie de tout arrêter (que j'ai à peu près, voyons... 10 000 fois par jour !!). 

Cette envie d'arrêter me prend souvent après être un peu sortie de ma zone de confort. Comme ce matin au réveil par exemple.

Mais parfois, le soleil brille vraiment très fort :

Ainsi j'ai eu l'immense honneur d'être publiée dans la Newsletter de YOUDEO, une super start-up qui met en avant les créateurs de contenus sur Youtube et à laquelle je vous recommande VRAIMENT de vous inscrire.

Et ce mois-ci également, c'est la page du collectif Les Internettes qui a partagé une de mes vidéos sur leur page facebook.

Ces deux petits coups de pouce, via le #YoutubeusesDay, ont fait effet boule de neige et m'ont permit de voir ma bouille sur le site de Rue89.

Alors franchement, merci beaucoup. A ceux qui ont des initiatives comme les Internettes ou Youdeo et qui changent VRAIMENT la donne niveau confiance en soi. Mais aussi à vous qui regardez mes vidéos, qui mettez un pouce bleu, un commentaire, à ceux qui les partagent.

Parce que le faire pour soi, c'est cool, mais que ça plaise à quelques centaines d'autres, c'est la cerise sur le gâteau !

Merci !

HellocotonRendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimerez peut-être

Commentaires
    Laisser un commentaire