Categories

Vous aimerez peut-être

A Propos d'Agnès


Brunette

Moi c'est Agnès, 29 ans et à l'origine de ce blog.
Rédactrice web avec plus d'une corde à mon arc, je m'implique totalement dans la gestion de ce blog et de ma chaîne youtube, sans cesse à la recherche de nouveaux looks à partager et produits à tester. Suivez moi dans mon cheminement vers une autre façon de consommer : bio, écolo, minimalisme seront les mots d'ordre pour 2016 !

Newsletter



Facebook


Instagram


Journal de pousse : le retour!
Je reviens faire le bilan un an après avoir tout coupé !
#journaldepousse #hair #haircare #youtubeusebeauté #youtubeuse #blogeuse #bblogger #instabeauty #lafrenchlife #hairgrowth #unandepousse
Ca fait un bail que je n
Il fait chaud sur le blog... On parle lingerie avec la superbe marque @barbara_lingerie pour les petits et grands bonnets! 
#caliente #lingerie #underwear #fashionblog
Hey guys! Ne manquez pas l
J
Les petits plaisirs #aromazone #haircare #bodycare #organic #bio #beauty
03/01/2017
Et bonne année grand mère! ( J'aime pas Noël )

Et bonne année grand mère! ( J'aime pas Noël )

Je n'aime pas Noël. J'aime pas les fêtes de fin d'année et je l'assume.

Et voilà la vidéo qui te dit tout  :

Les raisons qui font que je n'aime pas Noël sont réelles et à dire vrai, ce sketch youtube qui ressemble juste à une bonne grosse blague se base sur quelques faits qui sont vraiment fondés.

Ca fait des années que je détèste Noël.

Je ne saurais pas trop expliquer ce qui est venu en premier : la nostalgie de l'enfance où tu te rends compte que magie jamais il n'y a eu et que tout n'est que marketing... ou les Noëls tragiques qui ont marqué la maladie de mon père et dont la blessure est restée vive des années plus tard.

Oh non, pourquoi tout devient sérieux maintenant ?

Non, on ne va pas aller là aujourd'hui, une autre fois peut être ;)

Mais toujours est il que je n'aime pas Noël.

Jamais rien de bon dans ma vie ne s'est passé à Noël.

Alors j'étais aux anges quand j'ai passé mon premier Noël en Australie : piscine, soleil, plage, barbecue... rien ne me rappelait ma vie d'avant et c'était très bien.

Mais aujourd'hui je suis bien là, en France et à Noël chaque hiver je dois faire face. ( J'ai commencé à parler un peu comme Yoda, je trouve ça classe.)

Et plus ça va et plus Noël et le marketing qui vient avec me dégoûte : cet excès de tout finit par me donner la nausée : bouffe, cadeaux, alcool, niaiseries, hypocrisie.. Oh comment ça, je suis amère ?

Je ne peux pas m'empêcher d'imaginer cet Occidant bedonnant qui s'empiffre et s'empiffre de toutes choses sans même les savourer.

Bref, l'opposé de ce que je veux.

Dans notre démarche minimaliste, on a décidé de ne pas s'offrir de cadeaux à Noël.

Enfants inclus.

Bien sûr, nous avons laissé les amis / la famille offrir des cadeaux aux enfants, mais nous avions vraiment envie d'autre chose en ce qui nous concernait.

Ca n'a pas été facile de changer de façon de faire Noël et pour être franche, j'ai pleuré.

J'ai pleuré en pensant à ce que mon fils pourrait ressentir quand ses copains parleraient de leurs cadeaux.

Mais j'ai lu des articles de gens qui faisaient comme moi, j'en ai parlé autour de moi, j'en ai parlé à mes enfants et j'ai décidé de faire de ce Noël un Noël qui compte.

Nous sommes partis tous les 4, en famille. Nous avons nos première vraies vacances depuis toujours, sans RDV, sans petit boulot entre deux siestes. Nous avons profité les uns des autres. Nous nous sommes promenés, nous avons joué. Il y avait un chien, il n'y avait pas de télé. Nous avons emmené les enfants sur un bateau et ils étaient survoltés ! Ils ont adoré !

Le soir de Noël, nous avons mangé ensemble et joué, joué, joué et rit.. C'était magique !

Et puis je me suis rendue compte, quelques jours après Noël, que j'avais eu raison de faire tout ça. Assise sur une chaise de coiffeur quand un enfant de 6 ans est entré dans le salon :

"Tu as eu beaucoup de jouets pour Noël ?"

- Oh oui !

- Quoi par exemple ?

- Heu... je ne sais plus. "

Le gosse a été incapable de nommer un seul de ses cadeaux.

" C'est que tu en as trop eu, alors..." a dit la coiffeuse.

Et moi j'ai souri.

Ce matin quand j'ai amené mon fils à l'école, il a couru vers sa maîtresse pour lui dire qu'il avait fait un tour de bateau et qu'il avait vu des poissons.

Et ça m'a confortée : Je veux construire des souvenirs pour mes enfants, pas leur acheter des objets.

Bonne année <3

HellocotonRendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimerez peut-être

Commentaires
  • Image darkrevette 2017-01-05 13:45:33
    C'est mignon cette histoire du gamin chez le coiffeur et de ton fils qui était content de raconter sa journée en bateau. Je trouve aussi que noël pousse de plus en plus à l'extrême côté achats, et c'est encore plus triste de voir qu'une partie de ces choses finissent revendues dans la foulée.
Laisser un commentaire