Categories

Vous aimerez peut-être

A Propos d'Agnès


Brunette

Moi c'est Agnès, 29 ans et à l'origine de ce blog.
Rédactrice web avec plus d'une corde à mon arc, je m'implique totalement dans la gestion de ce blog et de ma chaîne youtube, sans cesse à la recherche de nouveaux looks à partager et produits à tester. Suivez moi dans mon cheminement vers une autre façon de consommer : bio, écolo, minimalisme seront les mots d'ordre pour 2016 !

Newsletter



Facebook


Instagram


Journal de pousse : le retour!
Je reviens faire le bilan un an après avoir tout coupé !
#journaldepousse #hair #haircare #youtubeusebeauté #youtubeuse #blogeuse #bblogger #instabeauty #lafrenchlife #hairgrowth #unandepousse
Ca fait un bail que je n
Il fait chaud sur le blog... On parle lingerie avec la superbe marque @barbara_lingerie pour les petits et grands bonnets! 
#caliente #lingerie #underwear #fashionblog
Hey guys! Ne manquez pas l
J
Les petits plaisirs #aromazone #haircare #bodycare #organic #bio #beauty
18/01/2017
Passage au blond catastrophe !

Passage au blond catastrophe !

Les fans seront ravies, ces prochains temps on risque de parler de cheveux assez souvent ! 

Je l'avais dit, j'ai perdu beaucoup de cheveux l'an passé et depuis mes tifs et moi sommes un peu en froid.

Pour redonner un peu de peps et raviver la flamme de notre amour mourrant, j'ai décidé de les colorer, ou plutôt de les décolorer. Puisque, croyez le ou non, j'ai envie de devenir blonde ! ( C'est pas très naturel tout ça ! ).

Je me suis dit que j'allais commencer en douceur avec un ombre / bronde / est-ce-que-quelqu-un-voit-vraiment-une-difference pour illuminer un peu mes cheveux.

J'avais conscience que d'éclaircir un peu les pointes pouvait donner aussi une illusion de volume, comme je l'explique dans mon article sur comment épaissir ses cheveux fins.

Je me suis donc retrouvée chez une coiffeuse que je ne connaissais pas, en ce beau lundi 19 décembre.

Au moment de prendre rendez-vous, le feeling passe super bien, je suis aux anges. Mais à l'heure du rendez-vous, je me rends compte que c'est une toute autre personne qui s'occupera de moi, et voyez vous, je suis déçue.

J'étais loin de me douter de l'enfer capillaire que j'allais subir...

La prise de contact

Je m'installe donc dans le petit fauteuil en faux cuir pour expliquer à cette dame ce que je recherche : un ombre blond, un peu doré mais pas jaune, en tout cas surtout pas cendré et pas non plus cuivré. J'évoque un 8.3 parce que je m'y connais un peu et que je veux me la péter être sûre qu'on se comprend bien.

Elle a l'air de comprendre mais quand elle commence à me demander comment je veux mon ombré, je sens le stress monter..

" Je veux quelque chose de très fondu, de discret. Pas un tie-and-dye, vraiment un ombré, comme un effet soleil et surtout pas de démarcation nette et franche".

Je crois qu'on peut établir une règle qui stipule que si tu dois t'y prendre à plus de deux fois pour expliquer à ton coiffeur ce que tu souhaites, il est préférable de laisser tomber et d'aller voir ailleurs ?

Elle me demande de plus en plus de détails techniques ( " Et je dois colorer tous les cheveux ou je fais comme un balayage ?" ), je lui montre des photos, elle m'en montre en mode RIEN à VOIR, je lui remontre mes photos, on est d'accord... on est d'accord ?

Le début du massacre

Bref, ça commence et elle m'applique un décolorant sur certaines mèches en partant des mi-longueurs.

Je suis assez étonnée de la façon dont elle s'occupe des mèches autour de mon visage ( puisqu'elle ne s'en occupe pas du tout ) et quand je lui fais part de mes inquiétudes, elle me rassure en disant que ce sera beaucoup plus naturel si les mèches de devant restent non colorées. 

J'ai des doutes, surtout qu'en général j'ai quand même l'impression que les ombré sont mis en valeur autour du visage, mais bref.

Je trouve qu'elle commence toujours à la même hauteur et je précise une nouvelle fois que je veux un fondu subtil. Elle passe alors sa main pleine de produit sur ma frange et quelques mèches hautes de façon totalement non contrôlée et moi je stresse.

Pendant ce temps, elle ne cesse de me dire que mes cheveux prennent super bien. Cool.

Elle me dit aussi qu'ils repoussent bien et épais et je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'elle dit ça juste pour me faire plaisir.

Pendant ce temps, j'apprends qu'elle vient de commencer dans ce salon, mais qu'elle part bientôt. Elle a l'air de ne pas trop kiffer sa patronne et moi je suis en panique totale.

La révélation catastrophique

Tout est rincé. Me voilà devant le miroir pendant qu'elle sèche mes cheveux.

Oh My Lord : c'est jaune pipi.

On dirait que j'ai un mèche de cheveux blancs sur la frange, là où elle a passé sa main et le reste est genre, jaune or mais comment dire.. moche.

J'étais étonné qu'elle n'applique aucune patine après la décoloration, mais bon, c'est elle l'experte et je n'ai pas envie de la saoûler.

Pendant tout le temps du séchage, elle ne cesse de justifier son taf :

"Je pouvais pas commencer plus haut, sinon ça aurait fait zebré vous comprenez ?"

"C'est sympa au final, ce mélange de couleur. C'est mieux que juste blond comme ça, il y a plus de relief..."

Chaque mot qui sort de sa bouche, je panique un peu plus.

Vient le temps de la coiffure et je ne sais pas comment c'est possible mais elle n'a pas été capable de me faire quoique ce soit de convenable.

Elle commence par vouloir me les lisser : tout ce que j'ai retenu, c'est qu'elle pincait mes cheveux avec son fer qui lissait que dalle mais me les rendait juste super électriques.

"Hum, que diriez vous qu'on parte sur un effet plus naturel, décoiffé.. Je vois que ça vous va pas comme ça, c'est pas votre genre.."

Non, ce que tu vois c'est moi qui m'amuse du fait que tu soit incapable de coiffer quelqu'un mais qui m'inquiète aussi de resortir moche comme tout avec le portefeuille vide comme tout.

"C'est plus facile quand on le fait soi-même, je suppose que vous connaissez bien vos cheveux".

Oui ça va, ça fait 30 ans qu'on fait connaissance, mais vous êtes quand même la première coiffeuse incapable de me les lisser puis de me les boucler.

Parce que j'ai jamais vu une telle technique pour faire des boucles.

Mes cheveux sont sans forme, électriques comme je n'ai jamais vu, et ils ont l'air super abîmés.

Et puis elle me montre le résultat dans le miroir et là j'ai juste envie de pleurer : Il y a du roux, du blond, du jaune pisse, du cuivré le tout dans une belle démarcation digne d'un travail d'enfant de 5 ans... La couleur n'est pas uniforme d'une mèche à l'autre, mais elle n'est pas non plus uniforme sur une même mèche : bonjour l'effet zebré ma jolie ! J'ai des pointes qui n'ont pas bougé, des zones jaunes, des zones oranges.. le produit à été appliqué n'importe comment et clairement pas assez longtemps !

"Mais c'est super joli"

TU trouves peut-être ça joli ( mais laisse moi en douter ), mais ce n'est absolument pas ce que j'ai demandé !

Bref, je suis dégoutée, les cheveux rêches et moches. Je pars le lendemain pour la semaine et je vais devoir subir cette couleur tellement peu naturelle.

Sans compter qu'elle m'a rajouté 10€ sur le devis que j'avais eu. Sans raison, of course.

Vous voulez voir le résultat.. le voici.

ombré hair complètement raté

décoloration blonde orange et cuivré et jaune : le ombre hair catastrophe !

Aie. 

La deuxième photo correspond aux pointes coupées : on voit bien les différences de couleur au sein d'une même mèche, les pointes foncées, les parties orangées et jaunes.

Vivre avec ?

Après avoir coupé quelques mèches vraiment trop moches et non uniformes et avoir lu 15 milliards de forums dédiés à la coiffure, j'ai quand même décidé de rappeler, en m'adressant directement à la patronne ( et en lui envoyant des photos bien sur ) pour qu'on récupère toute cette cata.

Le rendez vous a été pris le mardi suivant.... et je vous raconte comment j'ai rattrapé mon ombré raté au prochain épisode !

 

HellocotonRendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimerez peut-être

Commentaires
  • Image Dans les tiroirs de Jul 2017-01-18 17:06:07
    Non mais... j'hallucine! Quelle incapable! La moindre des choses c'est de reconnaître quand on n'est pas capable de faire quelque chose. Je n'en voudrais pas à ma boulangère si elle ne savait pas m'opérer du coeur, mais si elle attrape un scalpel, je... désolée pour cette métaphore nulle, mais ce sujet m'agace particulièrement :D J'espère que cela a été rattrapé, j'ai hâte de lire la suite de tes aventures!
    Julia
  • Image Bettallumette 2017-01-19 00:21:08
    Bon, j'ai vu sur instagram que tu avais été plutôt bien rattrapée (et heureusement, ça avait l'air d'être un sacré carnage, ma pauvre), c'est plutôt cool, même si je ne comprends pas qu'on t'ait fais payer la première prestation (vu comme tu décris ça, ça ressemble à ma première expérience de décoloration à base de jaune pipi, de orange et de châtain)

    Par contre heureusement que je n'ai pas lu ton article hier avant de passer au blond, ça m'aurait clairement refroidie x)
  • Image SeraLilith 2017-03-13 11:57:30
    Oups! Elle n'est vraiment pas douée celle-là. J'ai hâte de voir le nouvel article de rattrapage.
Laisser un commentaire